Société des amis du Palais de Compiègne - Mécénat
                                                                                                             
     Alexandre Cabanel : Portrait de Madame Isaac Pereire

 



2015 : Achat d'une huile sur toile de Alexandre Cabanel (1823-1889) : "Portrait de Madame Isaac Pereire (1859).
Le portrait représente Fanny Pereire, fille d'Emile Pereire et nièce d'Isaac Pereire qu'elle épousa en 1840.
Alexandre Cabanel, chargé par les frères Pereire du décor de leurs maisons, devint également le portraitiste régulier de la famille pour laquelle il brossa des portraits de 1859 à 1884.
Le portrait de Madame Isaac Pereire (134cm x 108cm)est le premier de la série, contemporain des décors de l'hôtel parisien et de la splendeur de la famille. Elle est représentée en toilette de bal en soie blanche, rehaussée par une "sortie de bal" bleu ciel à larges bandes jaunes et doublée de moire rose. Le portrait est imposant mais les bijoux sont discrets traduisant la puissance non ostentatoire de ces grands bourgeois.
Mr et Mme Emile Pereire furent conviés à Compiègne pour la première série de 1862 et la 3ème de 1865, Mr et Mme Eugène Pereire (fils d'Isaac) participèrent à la 1ere de 1865

     Jatte à fruits en porcelaine de Sèvres

 



2013 - Achat d'une jatte à fruits en porcelaine de Sèvres à décor polychrome de guirlande de fleurs sur fond or et rosace dorée au centre, porcelaine dure.
Ce modèle à pied, initialement prévu pour Saint-Cloud, fut livré en avril 1809 pour compléter le service de Napoléon 1er lors de son séjour à Compiègne.

 
     Carrier-Belleuse : La Lecture

 



2013 - Achat d'un bronze à patine brune de Carrier-Belleuse (1824-1887): "La Lecture".
Cette oeuvre représente deux femmes et un enfant en train de lire. Fonte ancienne attribuée à Barbedienne, sur une terrasse en marbre noir.
Hauteur 65 cm

     Carrier-Belleuse : Marguerite Bellanger au fichu de dentelle orné de roses

 



2012 - Participation à l'achat d'une terre cuite de Carrier-Belleuse (1824-1887) :"Buste de Marguerite Bellanger".
La jeune femme est coiffée d'un fichu piqué de roses, bordé d'une riche bande de dentelle. Le précieux travail au poinçon des dentelles nous rappelle la formation initiale du sculpteur : orfèvre.
Le parallèle avec les portraits en terre cuite du XVIIIème siècle, de Houdon en particulier, se vérifie avec ce buste d'une réelle sensiblité psychologique.

     Dessins du Prince Impérial

 



2012 - Achat d'un ensemble de 103 dessins exécutés au crayon ou à l'encre, par le Prince Impérial à l'occasion du séjour de la cour à Compiègne en novembre, décembre 1867.
Cet ensembre a été donné par le jeune prince au baron Lambert, commandant de l'équipage de la venerie impériale, ou à son fils.
Les thèmes de ces dessins sont : attaque d'un fort, bagarres, chasses, châteaux, chiens, chevaux, églises, éléphants, personnages....

     Karl Girardet : Les moissons dans la vallée de la Glaris en Suisse

 



2012 - Participation à l'achat d'une huile sur toile de Girardet (1813-1871), : "les moissons dans la vallée de la Glaris en Suisse", dit aussi "la vallée de Glaris".
Cette vue de Suisse fut acquise par Napoléon III au salon de 1867. Cette vision charmante, baignée d'une lumière dorée, évoquait sans doute à l'Empereur sa jeunesse au bord du lac de Constance.
La scène pittoresque représente des paysans chargeant leurs moissons sur une longue embarcation à voile.

     Casseroles en cuivre

 



2011 - Achat de deux casseroles en cuivre.
Seules deux casseroles des collections du palais datent du Second-Empire. On ne peut que souligner le faible nombre d'éléments de batterie de cuisine de cette époque encore présents : 14 seulement.
La casserole ronde d'un diamètre de 18 cm, en cuivre rouge, dont l'intérieur est étamé,possède un manche métallique (métal ferreux) fixé par 3 rivets de métal cuivreux (jaune) et se termine en forme d'anneau de façon à pouvoir suspendre le récipient. Elle porte les marques Chx COMPIEGNE 1861 N° 75 A

     Bonheur du jour de Tahan

 



2011 - Achat d'un bonheur du jour de Tahan, offert par l'empereur Napoléon III à la princesse Marie-Clotilde de Savoie, fille du roi Victor-Emmanuel de Piémont-Sardaigne, à l'occasion de son mariage avec le Prince Napoléon, son cousin. Cette union, célébrée début 1859, constitua une étape importante de l'alliance franco-piémontaise, qui se traduisit quelques mois plus tard par la campagne d'Italie. Cet objet à l'historique prestigieux constitue en outre un bel exemple de mobilier marqueté de style Louis XVI

 
     Eugène Fromentin : "Berger, hauts-plateaux de la Kabylie"

 



2010 - Participation à l'acquisition d'un tableau d'Eugène Fromentin : "Berger ; hauts-plateaux de la Kabylie". Cette toile d'une qualité remarquable fut acquise par l'impératrice Eugénie au Salon de 1861 et demeura dans sa collection personnelle jusqu'à sa mort. La collection impériale comptait deux toiles de Fromentin, la seconde, aujourd'hui perdue, se trouvant à Compiègne pour le décor des appartements.

     Flûte à Champagne

 



2010 - Flûte à champagne en cristal gravé, époque louis-Philippe; H:17cm L: 7cm
Le registre du Service de la bouche à Compiègne nous donne des indications sur les types de verres et les quantités importantes commandées pour le besoin du service du Roi ; ainsi sont inscrits en 1832 dans l'inventaire du matériel du service de la bouche 284 "verres à champagne". Cette flûte est la première du genre à intégrer les collections.

 
     Six assiettes, manufacture de Sèvres, porcelaine blanche, époque Louis-Philippe

 



2010 - Au revers de chacune des assiettes figurent la marque bleue Sèvres, 1845 accompagnée du monogramme LP sous couronne et la marque rouge Château de Compiègne sous couronne également. Diam: 25cm.

Ces assiettes firent partie du Service des Princes commandé pour la résidence de Compiègne comme en témoigne la marque rouge Château de Compiègne que porte chacune des pièces. De ce service, utilisé dans l'ensemble des résidences, le palais conserve 33 pièces en tout mais aucune portant la marque de Compiègne. Elles proviennent du service effectivement commandé pour le palais dont les principales dates de livraisons sont mai 1835 et mars 1838.


     Pierre Comte : « le procès de Jane Grey »

 



2009 – Achat d'un tableau de Pierre Comte « le procès de Jane Grey », 1857. Collection du Duc de Morny. Huile sur toile.
Elue Reine d'Angleterre après le décès d'Edouard VI, le 6 juillet 1553, cette petite-nièce d'Henri VIII est aussitôt arrêtée et condamnée pour trahison. Peinture dans l'esprit troubadour typique de la production de ce peintre connu pour ses compositions à sujets historiques.

     Sous-tasses et deux assiettes plates, manufacture de Sèvres époque Louis-Philippe

 



2009 - Une sous-tasse du service des Princes ornée du grand chiffre(monogramme LP dans une couronne de feuilles de myrte dorés), marque Sèvres 1830 etmarque rouge Château de Compiègne. Diamètre 21 cm.
Deux assiettes du Service des officiers à décor central doré (chiffre couronné de Louis Philippe) et filet doré, marque Sèvres 1845, et marque rouge Château de Compiègne. Diamètre 24 cm

Ces deux pièces font partie des services commandés sous Louis-Philippe pour la résidence de Compiègne comme en témoigne la marque rouge "Château de Compiègne". Du Service des officiers, le Palais conserve 25 pièces dont 10 assiettes, mais aucune avec la marque de Compiègne.

     Nappe de l'Empereur Napoléon III et argenterie Christofle

 



2008 - Achat d'une nappe damassée au chiffre de l'Empereur Napoléon III et participation à l'acquisition d'un ensemble de pièces en métal argenté réalisé par la maison Christofle, comportant trente-huit pièces. Très peu d'éléments de l'orfèvrerie impériale étaient connus jusqu'ici, et le plus souvent de manière isolée. Il s'agissait donc d'une opportunité exceptionnelle. La Société des Amis du Château a contribué à cette acquisition en offrant un plateau-tambour pour assiette à dessert.

     Eugene Giraud : "Portrait de la Princesse Mathilde"

 



2007 - Achat d'un Portrait de la Princesse Mathilde de profil par Eugène Giraud. Répépétition au pastel d'un portrait daté de 1853.

     Isidore Pils : « Fête donnée à l'Empereur et l'Impératrice à Alger le 18 septembre 1860 ».

 



2006 – Achat d'un tableau d'Isidore Pils, « Fête donnée à l'Empereur et l'Impératrice à Alger le 18 septembre 1860 ». Esquisse à l'huile peinte vers 1862, en prévision d'une oeuvre de grandes dimensions pour le musée de Versailles. Elle illustre un épisode - clef du voyage des souverains en Algérie en 1860. La grande toile disparut dans l'incendie des Tuileries en 1871.

     Lustre du Théâtre Louis-Philippe

 



2005 – Participation à la restauration du lustre du Théâtre Louis-Philippe : entré à Compiègne en 1858, ce lustre est le seule vestige du théâtre des Tuileries. Il a pu être entièrement nettoyé, remonté et équipé de 24 lampes Carcel.

     Jean-Baptiste Oudry

 



2003 - Participation à l'achat de 2 dessins préparatoires aux tableaux et tapisseries commandés pour l'appartement du roi Louis XV au château de Compiègne.

     Charles Giraud : "La baronne de Serlay dans son salon, 1869"

 



1997 - Née Marie de Rovigo, la baronne de Serlay était la fille du général Savary, duc de Rovigo, et dame d'honneur de la princesse Mathilde de 1823 à 1869. Elle habitait 89 rue de Grenelle. Huile sur toile

     Olivier Pichat « Le Prince impérial montant son poney favori »

 



1996 - Participation à l'achat du tableau d'Olivier Pichat : « Le Prince impérial montant son poney favori », 1861. Huile sur toile.
Le Prince, vêtu d'un kilt, monte son poney Arlequin, cadeau du roi Victor Emmanuel II. Il a cinq ans et est déjà un excellent cavalier, son écuyer M.Bachon l'ayant mis à cheval dès l'âge de deux ans.